Les études 

 

La formation intellectuelle en vue du sacerdoce revêt une importance de premier ordre. La préparation théologique et philosophique des candidats "apparaît comme l'un des meilleurs moyens pour offrir à la vie spirituelle du clergé et à son ministère pastoral un fondement toujours plus solide" (Sacrée Congrégation pour l'Education catholique).

Le Pape Pie IX a confié une fois pour toutes la formation des séminaristes français aux Pères Jésuites de l'Université Grégorienne. C'est donc dans cette illustre institution, fondée en 1553 par saint Ignace de Loyola, que les étudiants en théologie et philosophie effectuent leur tronc commun de premier cycle en ces deux matières (avec la possibilité d'arriver à Rome au début des études de théologie).

Les spécialisations, en revanche (licence canonique et doctorat), se font dans les nombreux Instituts romains, riches d'un Corps professoral varié et de bibliothèques spécialisées en toutes langues.

Le Séminaire français ne se limite pourtant pas à offrir un cadre studieux pour le travail personnel. Outre les différents tutorats proposés par les Pères du Séminaire, ceux-ci participent à certains cours optionnels : méthodologie théologique, spiritualité, initiation à la prière liturgique... Divers groupes de travail s'organisent aussi spontanément entre séminaristes.

La Bibliothèque du Séminaire, riche de près de 80.000 ouvrages et de nombreux périodiques, administrée par l'un des Pères avec le conseil de quelques séminaristes suivant leur spécialisation, est un instrument de travail et d'échange de grande importance.

Home